La taverne des rôlistes

Réflexion et analyse critique sur le JdR en général et sur des JdR particuliers

La malepierre : un morceau de chaos


La malepierre (aussi appelée “pierre distordante”) est une roche noire cendre qui semble avoir un rôle majeur dans le monde Warhammer.

Mutation & changement 

Comme nous l’avons précisé dans un précédent article concernant les skavens, la malepierre est à l’origine de cette race car elle a provoqué la mutation de nombreux rats qui sous l’effet mutagène de cette roche, sont devenu les monstruosités mi homme mi rat que nous connaissons. De nombreux parallèles peuvent être fait entre la malepierre et la radioactivité. En effet, la malepierre “irradie”, elle a des effets très néfastes sur la santé, provoque des mutations qui sont le plus souvent mortelles ou en tous cas très préjudiciable, et parfois, elle va créer une mutation viable (un homme devenant un homme-bête, un rat devenant un skaven etc). Cette approche suit tout à fait la philosophie du chaos qui consiste à considérer que le changement aléatoire (chaotique) rapide, notamment par le biais de mutations physiques, est la clé de l’adaptation et donc de la survie. C’est une sorte de caricature des mutations génétiques qui, se faisant de manière aléatoires, sont susceptibles de créer des “désavantages” mais qui dans certains cas vont apporter une caractéristique adaptative à l’individu (sauf qu'avec l'approche génétique, les mutations seraient de naissance). Par ailleurs, un philosophe impérial a prétendu par le passé que la malepierre pouvait permettre, dans une opération alchimique spécifique, de transformer du métal banal en or, ce qui laisse penser qu'elle est doté de la propriété plus générale de transformer son environnement, qu'il soit vivant ou non. Tzeench, le Dieu du chaos représentant le changement et la mutation, est donc probablement très favorable à la dispersion de la malepierre dans le monde.  

Corruption 
Dans Warhammer, de nombreux exemples montrent que la malepierre corrompt les individus. Les skavens ne sont pas de simples "gros rats", ils ont aussi l'ambition suprême de détruire toute forme de civilisation. Ce programme ne représente aucun intérêt direct pour eux (beaucoup à perdre, pas de manque de place ou de nourriture...) mais semble être porté comme une mission cosmologique leur venant de leur Dieu, le Rat Cornu. On trouve un autre cas spectaculaire de corruption dans le scénario "Mort sur le Reik" mettant en scène une famille noble dans un château qui, sous l'influence de la malepierre, va devenir totalement démente (ainsi que ses serviteurs). On trouvera d'ailleurs dans le château en question un homme-bête ainsi qu'un guerrier du chaos, cordialement hébergés pour quelques temps... Tout cela comme-ci la simple exposition prolongée à la malepierre faisait des individus des alliés naturels des forces chaotiques. Enfin, l'exemple le plus flagrant est le comportement des hommes-bêtes. Les hommes-bêtes sont des hommes qui sous l'effet de la malepierre prennent des traits animaux. Ces créatures existent en très grand nombre, elles forment des clans et prient les dieux du chaos (alors qu'elles n'étaient que de simples citoyens avant la mutation, et pas forcément des hérétiques). Elles forment régulièrement des alliances avec des maraudeurs et ont même tenté une fois de détruire l'empire. En plus de provoquer le changement, la malepierre semble donc avoir des propriétés corruptrices en transformant les individus de l'intérieur pour en faire des serviteurs du chaos. Notons que la corruption est le sport favoris du dieu Nurgle.  

Destruction  
L'histoire montre que certains individus parviennent à utiliser volontairement la malepierre pour leurs propres fins. Par exemple, on sait les nécromanciens ont un intérêt particulier pour ce minerai car il aurait un rôle dans certains sorts nécromantiques. Nagash, le père de la nécromancie, aurait créer ses premiers sorts à partir d'expérimentations menées avec de la malepierre sur des cadavres. Il est d'ailleurs connu que Nagashizzard fut construite dans une montagne dotée en son sol de grandes quantités de malepierre. Ici, la pierre distordante joue un rôle de carburant dans le sens ou elle permet d'effectuer de nouveaux sort ou d'améliorer la qualité d'un sort. Nagash s'en servait aussi pour augmenter son propre pouvoir, son immense taille -environ 4 mètres- serait due à l'utilisation de la malepierre. De la même manière, les prophètes gris skavens mangent des morceau de malepierre raffinée pour augmenter leurs pouvoirs pendant les batailles (les skavens résistent mieux à la malepierre que les humains). Là encore, on retrouve ce rôle de carburant magique. On trouve d'autres utilisations de la malepierre chez les skavens. Les assassins du clan Eshin fondent leur arme avec un mélange de métal et de malepierre afin de les rendre plus redoutables (et toxique pour le corps), les membres du clan Pestilens mélangent de la malepierre avec leurs poisons pour amplifier leurs effets et enfin, les ingénieux skavens du clan Skyre utilisent la malepierre pour augmenter les dégâts effectués par leurs machines de guerre. Par exemple, mélanger de la poudre à canon avec de la poudre de malepierre pourrait rendre l'arme bien plus puissante. La malepierre a donc la propriété d'augmenter la puissance destructrice de ce dans quoi elle est intégrée. Nous sommes là encore dans le cadre d'une valeur typiquement associée au chaos et la divinité généralement associée à la destruction n'est autre que Khorne. 

Un réceptacle du chaos 
Nous avons mit le doigt sur trois propriétés de la malepierre qui correspondent aux influences de trois des divinités majeurs du chaos (Tzeench, Nurgle et Khorne). La quatrième influence, associée à Slaanesh, est la tentation. Nous n'avons pas trouvé de propriété de la malepierre pouvant être rapprochée de la tentation. D'un autre côté (et nous l'avons déjà évoqué dans un article précédent), Slaanesh n'est pas fondamentalement considéré comme un dieu du chaos. Il est associé au plaisir et à la luxure, mais pas seulement dans ses aspects extrêmes et débauchés, il est aussi lié à la fête ou à la notion de plaisir d'une manière générale. La malepierre dispenserait-elle une influence correspondante aux force fondamentales du chaos ? La couleur de la malepierre est décrite comme un noire tellement foncé qu’elle ressemble à un trou, une brèche dans la réalité. Mais peut-être est-ce ce qu’elle est ? Nous avions parlé dans un autre article du fait que l’énergie du chaos est représentée par le cône d’ombre, le vent de magie noire qui n’est pas diffracté par le prisme. Il est dit que la couleur d’une noirceur surnaturelle de la malepierre vient du fait qu’elle est un condensé de magie noire. Si le cône d’ombre est l’origine du chaos et la magie noire son énergie, alors la malepierre en est la matière. La malepierre serait donc un matériau ayant pour propriété de capter le vent de magie noire (donc le chaos) pour ensuite la restituer dans son environnement proche, propageant ainsi l’influence du chaos dans le monde de Warhammer, c'est à dire la corruption, le changement et la destruction.

Sylvain

5 commentaires:

Article intéressant =)

Je me pose toutefois deux petites questions: quand on jette un œil sur les illustrations des Fils du rat Cornu (par exemple), on se rend compte que la Malepierre est généralement représentée comme étant d'une espèce de vert toxique, idem que pour la plupart des schémas de couleur pour les figurines Games Workshop. Alors la Melpierre est-elle plutôt noire, ou plutôt verte, en fin de compte?

La deuxième question concerne l'aspect destructeur, une fois que la Malepierre est intégrée à certaines armes. Il ne me semble pas avoir lu qu'elle augmentait le potentiel destructeur, j'avais plutôt compris ça comme une corruption chaotique affaiblissant ou rendant folles les victimes. Aussi j'aimerais bien qu'on m'indique une source plus précise sur ce point, que je puisse confirmer ou infirmer cette idée =)

 

Je crois que la couleur verte est surtout due à l'analogie avec l'uranium. Peut être également que les hobbyistes trouvent difficile de rendre la couleur "noir trou-noir".

Concernant le potentiel destructeur, j'avais compris la chose d'une troisième manière : La malpierre comme carburant de la machine. Argument ? Je vois mal le canon à malfoudre faire feu - même avec une puissance amoindrie ou une absence d'effet affolant - sans la prodigieux bloc de malpierre à l'arrière.

Après une théorie sur la malpierre que j'aime assez est la suivante : "Cette .. chose sort de ton entendement, elle n'est pas analysable car elle ne souhaite pas être analysée. Elle exhausse tes vœux si elle en tire avantage mais contribuera toujours à ta perte". Ce qui reprend passablement la notion de malpierre de Mordheim, où elle écope du surnom "Pierre Magique".

 

Alors, je vais essayer de répondre à tout bien que d'une part, MJ a éclairci certains points et d'autre part, je n'ai pas de réponse vraiment plus précise.

La couleur verte dans les nouvelles illustrations skavens (cloche hurlante, canon...) :
- d'abords, je suis d'accord avec les deux arguments de MJ. Analogie avec l'uranium, ça permet de donner directement une connotation "toxique" et difficulté purement esthétique dans la couleur noire.
- Je n'ai pas retrouvé de référence précise sur les couleurs (sauf le noire) dans les bouquins de référence, mais selon cette source (http://whfb-fr.lexicanum.com/wiki/Malepierre), la couleur de la malepierre peut changer en fonction de son raffinement.

Pour l'aspect destructeur, je ne pense pas que ça soit un effet spécifique mais plutôt périphérique. La malepierre a un effet magique plutôt "négatif" et dépendant de ce qu'on en fait. L'effet corrupteur de la malepierre a lieu sur les créatures vivantes, mais elle peut aussi servir à doper des machines. Le clan Skyre (dans le livre d'armée skaven) mélange la conception mécanique de machine et la magie en intégrant de la malepierre. La malepierre apporte un soupçon de magie à la machine.

L'aspect "destruction" associé à la malepierre est mon interprétation mais je me rend compte que d'autres sont possibles. On peut voir ça plutôt comme un carburant (cf le commentaire d'MJ) mais quoi qu'il en soit, le clan Skyre l'utilise pour amplifier les effets de leurs machines de guerres, les magiciens pour doper leurs sorts et Nagash pour augmenter son pouvoir.

 

Parfaitement d'accord avec tes arguments.
Je plussoie l'argument du raffinage. Je crois en effet me souvenir - dans LeGrimoire je crois - que la malpierre semi-raffiée devient légèrement verte et la raffinée carrément verdâtre.

 

Merci beaucoup! Effectivement, la meilleure explication est de dire que concernant la Malepierre, y'a pas vraiment d'explication =)

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...