La taverne des rôlistes

Réflexion et analyse critique sur le JdR en général et sur des JdR particuliers

"Dieu" dans le monde des ténèbres

Le background du JDR Vampire : la mascarade présente une vision biblique de la création du monde. Tout au sommet, on trouve donc Dieu, dans sa version chrétienne, créateur du Paradis, des anges, du monde et des hommes. Cette vision des choses très spécifique s'intègre dans un background plus large, plus fondamentale dont on perçoit la profondeur en se penchant sur le JDR Loup-garou.

Le background de loup-garou est très précieux pour comprendre l'organisation et les origines du WOD (world of darkness). Les garous ont en effet la capacité de passer le goulet et donc de se balader dans l'Umbra, de communiquer avec les esprits... il semble aussi que leurs origines remontent à un temps très ancien et que les ancêtres garous aient assisté aux grands bouleversements qui ont fait de notre monde ce qu'il est. Les contes et légendes garous sont foison à propos du monde, pour le comprendre et pour se comprendre également car les garous semblent bien avoir une place très précise dans le monde : les défenseurs de Gaïa.

C'est cet esprit sur-puissant, créateur du monde, que les garous tentent de défendre sur Terre. Pas exactement en fait... Gaïa est le premier esprit. Dans la hiérarchie des esprits que les garous connaissent elle est le plus puissant des Célestes, c'est-à-dire un esprit inconcevable et omnipotent. Seulement, après avoir créé l'univers Gaïa, fatiguée et lassée, voulue déléguer sa responsabilité à une sorte de triumvirat : le Ver, le Sauvage et le Tisserand. D'abord sources d'équilibre, ces trois entités, eux-mêmes des Célestes sur-puissants, entrèrent en conflit et l'équilibre se rompu. Ils se partagèrent l'univers et leurs pouvoirs tentèrent toute chose, les royaumes et les êtres qui y vivaient.

Ce que les garous appellent Gaïa semble être en fait un amalgame entre le nom du Céleste suprême qui créa le monde, le nom donné au royaume terrestre et le Céleste Sauvage (celui qui en fait donne leur force au garou). Il faut dire que entre les garous et Gaïa il existe un tel espace (physique car il est probable que Gaïa existe aux confins de l'univers, et de conception car les pouvoirs de Gaïa ainsi que sont apparence [si on peut parler d'apparence, plutôt de concept] sont sans doute inconcevables) entre les garous et Gaïa qu'on ne peut pas vraiment résoudre cet amalgame.

Donc du point de vue du background de garou, le monde est né de la volonté d'un Céleste unique : Gaïa. Celui-ci a délégué son pouvoir créateur à trois entités qui s'entre-dévorent et mettent en péril l'équilibre du monde. Maintenant si on veut parler d'obédience ou de croyance il faut plus voir ça comme une filiation à une des trois entités car ce sont-elles qui a présent teintent le monde de leur pouvoir. Les humains suivent le Tisserand et le Ver (qui sont imbriqués et tissent ensemble la toile de l'univers). Les humains donnent différents noms aux "Dieux" qu'ils servent mais sans doute ne sont-ce que l'une des facettes du Ver qui, prisonnier dans la Toile Mère, est devenu une hydre dont chaque tête représente une pulsion tentatrice ou/et destructrice. Les garous servent le Sauvage, la seule force neutre dans le conflit de l'univers, mais la seule qui n'a pas de conscience réelle, il faudra compter sur la rage si proche de la haine et de la folie que le Ver tente de distiller. Mais les Danseurs de la Spirale Noire ont voué leur âme au Ver et servent l'une des têtes de l'hydre.

Voilà les obédiences et les croyances qui régissent le monde selon garou. Le Dieu telle que la foi chrétienne le conçoit est en fait Gaïa, un Céleste hors du temps et du monde connu, dont l'influence sur le monde s'incarne au travers de la Triade, seule véritable influence perceptible par les êtres qui vivent dans l'univers.


Dans le background de Vampire, notamment le Livre de Nod, on apprend que le premier des Vampires est Caïn, fils d’Adam et Eve et frère de Abel. On retrouve donc les personnages de la Genèse biblique. Le Dieu biblique serait alors le Céleste Gaïa, créateur de toutes choses sur Terre, notamment des humains. Dans le Livre de Nod on retrouve toute l’histoire des Vampires étroitement mêlée avec celle contée dans la Bible chrétienne. Des personnages tels que Lilith, les anges Michel, Michael, Uriel et Gabriel font leurs apparitions. On parle aussi de la Première cité, du Déluge.

En revenant à l’histoire de Caïn, on apprend qu’il acquit ses pouvoirs de Lilith. Elle-même obtint les siens en appelant Dieu par son vrai nom, ce qui revint à obtenir presque autant de pouvoir que ce dernier.

Ainsi Lilith, première "humaine" à prendre conscience du pouvoir de nommer accordé aux humains, en fit un usage la libérant du joug du Tisserand, qui avait asservi la race humaine en échange de ce pouvoir.

Dans le background de Hunter aussi, la référence au Dieu biblique vient expliquer les pouvoirs octroyés aux Hunters, champions de la race humaine. Ces derniers seraient investis de leurs pouvoirs par les « Ministres » du Créateur, lui-même à l’origine de toutes choses à l’instar du Céleste Gaïa. Ici encore, les « Ministres » trouvent un équivalent dans le background de Loup-Garou en la personne des Incarnas, premiers serviteurs des Célestes, ici de Gaïa.

La vision « biblique » du Monde des Ténèbres, mise en avant notamment dans le background de Vampire, de Hunter et de Demon, aurait donc pour source le Céleste appelé Gaïa. Le caractère inconcevable de cette entité a amené les humains à « formaliser» de nombreuses choses à travers la religion. Il va ainsi pour les origines des Vampires notamment.

Fabien & Nicolas

2 commentaires:

La vision "biblique" du Monde des Ténèbres que tu décris ici - de manière assez correcte il me semble, mais je ne suis pas un expert - est, il faut bien le noter, celle de la version "Mascarade".

Aujourd'hui, avec Vampire : le Requiem, le monde des ténèbres est tout de même différent... notamment avec la disparition de la menace d'apocalypse prochaine.

Car, à mon sens, la première marque "biblique" qui s'impose, c'est ce principe d'apocalypse qui doit mettre fin à tout. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Littérature_apocalyptique)

Je n'ai malheureusement pas pu étudier beaucoup plus que ça les différences entre l'ancien et le nouveau monde des ténèbres, mais il y aurait sans doute encore beaucoup à en dire ! ;)

 

Effectivement, nous traitons ici de la première version du monde des ténèbres.

Je suis d'accord avec l'idée que l'apocalypse du monde des ténèbres renvoie à la bible, mais pas seulement. On trouve aussi des références (notamment dans Changelin et dans Vampires d'Orient) à une forme d'apocalypse qui se présente plutôt comme la fin d'un cycle qui débouchera sur le début d'un cycle nouveau. Cela en revanche ne renvoie pas vraiment à la bible mais plutôt à des mythologies orientales.

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...