La taverne des rôlistes

Réflexion et analyse critique sur le JdR en général et sur des JdR particuliers

Warhammer 40000 : chaos & propagande

Le background de Warhammer 40000 est particulièrement riche puisqu'il est éparpillé dans un très grand nombre d'ouvrages différents liés au jeu de plateau, au jeu de rôle, aux jeux vidéos et aux romans prenant naissance dans cet univers. Concernant plus spécifiquement l'histoire de l'Imperium et du chaos, je me suis souvent demandé si les textes décrivaient les évènements de façon "neutre" ou si au contraire ils étaient présentés comme un point de vue officiel délivré par les hautes instances propagandistes de l'Imperium. A priori, on peut penser qu'il y a une certaine objectivité dans ces écrits dans la mesure ou les auteurs réels cherchent à décrire un monde dans lequel les joueurs vont évoluer. Mais certains points précis que je vais vous exposer ici sèment le trouble. Attention, je ne dis pas que Game Workshop fait une quelconque propagande, mais simplement que le background ne représente pas la réalité du monde de Warhammer 40000 mais la perception que voudrait en donner l'Imperium.


L'empereur dieu

Tout commence avec l'empereur, un être quasi-divin qui va créer 20 primarques. Les primarques sont des êtres exceptionnels qui vont devenir les généraux de ses légions. Référence évidente aux archanges, les primarques sont supposés faire preuve d'une loyauté indéfectible pour l'empereur. Les spaces marines, soldats des primarques sont recrutés parmi les humains les plus valeureux avant d'être génétiquement modifiés pour acquérir des capacités exceptionnelles. Dans le roman "les anges des ténèbres" de Gav Thorpe, on voit d'ailleurs des Dark Angels en train d'arbitrer un concours entre humains pour en recruter les vainqueurs. Il est intéressant de noter que les humains en question appellent les space marines "guerriers des étoiles" et les imaginent comme des surhommes qui voyagent dans l'espace pour combattre les démons afin de protéger l'humanité. Cette vision des choses est d'ailleurs relativement conforme et instancie les space marines en tant que référence aux anges. Les ressemblances bibliques vont bien plus loin que cela encore. Le plus puissant des primarques, et le plus proche de l'empereur, Horus, va succomber à la tentation du pouvoir. Il mènera une rébellion contre l'empereur et sera suivi par certains de ses collègues primarques. Cet épisode tragique connu sous le nom d'hérésie d'Horus s'acheva dans un véritable bain de sang. Vous l'aurez compris, le préféré de "Dieu", le plus beau, le plus puissant de tous les "archanges" qui se rebelle, c'est Satan. Ajoutons que les space marines font tous les jours des prières pour l'empereur, que ce sont des "moines soldats" (avec chapelains et autres apothicaires) et que les noms de chapitres sont parfois très explicites ("Anges des ténèbres", "Anges de la mort").


Le secret des anges des ténèbres

Mais pourquoi est-ce que je vous parle de références bibliques alors que je suis supposé vous parler de propagande ? Parce que justement, les connotations religieuses sont le socle du "malentendu" qui règne dans ce background. En effet, les choses sont présentées de façon manichéennes, il y a les primarques loyaux à l'empereur, et les primarques corrompus par le chaos (donc avec des mutations démoniaques...). Autrement dit, il est inenvisageable qu'un primarque soit en conflit avec l'empereur sans que le chaos ne soit fourbement impliqué. Et si le chaos n'était qu'une explication à posteriori ? L'exemple le plus illustratif se trouve dans le chapitre des Dark angels. Pour résumer un peu l'histoire, le primarque des Dark angels, Lion El'Jonson a été élevé sur une planète hostile sur laquelle il rencontra un certain Luther. Ils devinrent très amis et aussi très influent sur la planète en question. L'empereur revient un peu plus tard pour placer Lion El'Jonson à la tête de son chapitre space marine. Il se trouve que le background de Warhammer 40000 catégorise Luther comme étant affilié au chaos, et Lion El'Jonson comme loyal. En effet, il est dit que lors de l'hérésie d'Horus, Lion n'a pas pu venir aider l'empereur car il aurait été retardé par les dieux du chaos et que Luther s'était retourné contre lui au même moment. Le roman "Les anges des ténèbres" présentent en revanche une tout autre histoire. En effet, un disciple de Luther, Astelan raconte que Lion est arrivé volontairement après la bataille parce qu'il attendait de savoir qui allait gagner pour se rallier au plus fort. Apprenant cela, Luther et ses comparses l'attaquent puisqu'il s'avère être un traître.


Le schisme de Luther

Les membres du mouvement dissident de Luther seront par la suite catalogués comme serviteurs du chaos. Ce cas spécifique amène à remettre en question la notion même de chaos. Les space marines du chaos sont-ils des serviteurs des dieux noires, ou bien sont ils juste des dissidents ? Par conséquent, Horus était-il corrompu par les dieux, ou est-ce seulement une traduction ésotérique de sa tentative de putch ? Par ailleurs, le nom de Luther n'est pas anodin. Dans notre monde réel, Martin Luther fut malgré lui à l'origine du protestantisme, il avait été excommunié par l'église catholique parce qu'il avait une lecture différente de la bible (plus "littérale" si l'on peut dire...). Pour faire le parallèle, Martin Luther n'avait rien d'un sataniste par exemple. C'est donc, dans Warhammer 40000, une vision différente de l'histoire, des textes sacrés, et de la politique qui détermine qui est chaotique et qui ne l'est pas. Ce serait ça, la propagande de l'empereur. On nous présente les spaces marines "du chaos" comme des espèces de créatures corrompues, mi surhomme, mi démon, avec parfois des tentacules et autres "cadeaux" des dieux du chaos. Mais cette vision pourrait bien n'être que la perception partiale des fanatiques loyaux à l'empereur, et pas une description neutre de l'univers de Warhammer 40000.

Sylvain

1 commentaires:

Un très bon article. Étant moi même intéressé par cet univers, et qui plus est par la faction chaotique, que je trouve d'ailleurs plus fascinante par son ambiguïté que la faction loyaliste, je me suis régalé.
Tu pointes du doigts des parallèles que je n'avait pas fait (luther), et présente une version bien plus sympathique que celle classiquement racontée !

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...